Le Lagunage

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Lingettes et lagune ne font pas bon ménage !Les lingettes étouffent notre lagune

Lingettes et lagune ne font pas bon ménage !
Les lingettes étouffent notre lagune, comme en témoignent les photos ci-dessous, prises en ce début mai.

Nous avons demandé pourquoi à Véolia.
Comment fonctionne notre lagune ?
Le lagunage naturel est le procédé se rapprochant le plus du procédé d'autoépuration naturelle présent dans les rivières. Après prétraitements, les eaux usées transitent par une succession de 3 bassins peu profonds.
En surface, l'oxygène de l'air permet le développement des microorganismes aérobies (vivant en présence d'oxygène) et la lumière favorise le développement des algues qui enrichissent également le milieu en oxygène grâce au phénomène de photosynthèse. Les matières solides les plus lourdes décantent dans le fond des bassins et sont transformées par des microorganismes anaérobies (vivants en absence d'oxygène).

Le nettoyage des bassins est-il fréquent ?
La microfaune et la flore qui se développent, contribuent à la dégradation de la pollution organique en favorisant la formation de boues minéralisées piégées dans le fond des ouvrages, ce qui nécessite un curage des bassins au bout d'une dizaine d'années environ.

Malheureusement, une arrivée trop importante de déchets en tous genres (difficilement biodégradables) augmente les fréquences de curage des lagunes et pénalise la qualité du rejet. Actuellement, nous rencontrons beaucoup de difficultés avec toutes sortes de lingettes à usage corporel ou ménager. Même si les fabricants indiquent que la lingette est « biodégradable » ou « jetable dans les toilettes », il faut savoir que le délai de destruction est très long, trop long.

Quelle est la solution ?

Afin de garantir le bon fonctionnement de la lagune et pour que son utilisation soit optimale, il est indispensable de jeter les lingettes avec les déchets ménagers (bacs verts ou marrons) et non plus dans ses toilettes.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers la communication que Grand Lyon a pu faire contre les lingettes : regardez "Pas de lingettes dans les toilettes !" sur YouTube https://youtu.be/gp2xdhO4XUk

 

 

Le Lagunage

En 1992 était promulguée la loi sur l'eau qui régissait le prélèvement et les rejets des eaux usées.

Nombre de communes,déjà soucieuses d'écologie, choisissaient pour s'y conformer des systèmes respectueux de l'environnement.

Mauressac a choisi de traiter les eaux usées rejetées par les habitants avec une station d'épuration par lagunage naturel.

Le principe étant d'épurer par décantation les matières en suspension dans des bassins peu profonds où les eaux circulent lentement. L'ensemencement naturel de bactéries et d'algues microscopiques en suspension assure la «digestion» et l'absorption des matières solubles issues des eaux usées. La méthode assure une excellente épuration sans dépense énergétique et de façon naturelle. Il est constitué de trois bassins (3000 M2 en tout) qui recueillent tour à tour les eaux et les traitent. A la sortie,l'eau rejetée est purifiée.